Association pour l’animation mathématique

Accueil du site > Les maths et vous > Portraits de jeunes mathématiciennes et mathématiciens > Vincent Bouis - participant aux JBMO et membre de l’équipe France 2 à (...)

Vincent Bouis - participant aux JBMO et membre de l’équipe France 2 à l’ITYM

Peux tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Vincent Bouis, j’ai 15 ans et je passe en première S à la rentrée prochaine au lycée Hugues Capet à Senlis.

Depuis quand t’intéresses-tu aux maths ?

J’ai toujours bien aimé les maths. Cependant je m’y suis intéressé plus particulièrement depuis le stage de Montpellier en 2012 que j’ai connu grâce au concours Kangourou. Depuis j’ai eu l’occasion de participer à l’Olympiade Française de Mathématique, et d’aller le samedi au club d’Orsay. J’ai participé aux stages organisés par Animath à Cachan à la Toussaint 2012 et en mars 2013.

Cette année j’ai été qualifié pour les JBMO et pour l’ITYM, organisés respectivement à Antalya (Turquie) fin juin, et à Iasi (Roumanie) quelques jours plus tard.

Pourquoi participer aux JBMO ?

Les JBMO étaient l’occasion de partir à une compétition internationale pour la première fois, la destination n’étant pas des plus déplaisantes … J’étais très content de pouvoir passer 6 jours avec d’autres personnes ayant la même passion que moi, et de découvrir ce qu’était une compétition internationale.

Et l’ITYM ?

Le club d’Orsay présente chaque année une ou plusieurs équipes au TFJM² (Tournoi Français des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens). Nous avons donc formé une équipé avec des membres du club d’Orsay. Nous nous connaissions pratiquement tous grâce aux stages organisés par Animath. Nous avons été qualifiés au TFJM² pour aller à l’ITYM en Roumanie. Ce fut l’occasion de découvrir ce qu’était la recherche en maths et de travailler de manière approfondie sur un problème ouvert. Finalement, après beaucoup de travail (et de parties de mao), nous avons gagné le 5e ITYM avec une très grande fierté partagée par tous les membres de l’équipe (lycéens et team leaders).

Si je compare ces deux expériences, on aurait d’un côté les vacances de rêve au soleil dans un hôtel cinq étoiles en Turquie où « pour faire des maths dans un endroit pareil, il faut une sacrée volonté » (dixit Vincent Jugé) ; et de l’autre trois mois de travail acharnés pour tous les membres de l’équipe et les team leaders pour arriver dans une université roumaine avec de la nourriture … locale. Cependant le fait de partager notre victoire en équipe était très riche humainement. L’ITYM fut une expérience inoubliable pour rencontrer des jeunes d’autres pays et échanger aux niveaux scientifique et amicaux. Dans les deux cas les blagues de Vincent Jugé étaient bien présentes (comme qui dirait : « Qui Vincent péril, triomphe sans gloire ... »).

As-tu d’autres passions ?

Je joue de la clarinette depuis l’âge de 6 ans et je joue dans un orchestre d’harmonie depuis plusieurs années. Dès que j’en ai l’occasion je fais des stages de musique dans des orchestres symphoniques. Je fais également un peu de judo.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Pour l’instant, j’espère pouvoir intégrer une prépa scientifique (si possible à Louis le Grand) pour ensuite rejoindre une grande école (ENS, Polytechnique, ...). Mes projets ne sont pas très précis mais avec ces dernières expériences, je voudrais exercer un métier en rapport avec les maths (recherche éventuellement).

| | | || ||| ||