Association pour l’animation mathématique

Accueil du site > Les maths et vous > Portraits de jeunes mathématiciennes et mathématiciens > Pierre Popineau - membre de l’équipe France 1 à l’ITYM

Pierre Popineau - membre de l’équipe France 1 à l’ITYM

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Pierre Popineau, j’ai 17 ans et je rentre en MPSI au lycée Descartes de Tours

Depuis quand t’intéresses-tu aux maths ?

J’ai eu le "déclic" l’année dernière, quand j’ai eu M. Goisque (qui est aussi le Team Leader de l’équipe France 1 à l’ITYM) en professeur de mathématiques. C’est à ce moment que j’ai commencé réellement à m’intéresser aux mathématiques, en participant notamment aux olympiades académiques de mathématiques, au concours général et à quelques autres épreuves comme le concours Kangourou ou encore le concours Lewis Carroll.

Pourquoi avoir participé à l’ITYM ?

L’idée m’a tout de suite séduit. J’avais déjà entendu parler de la victoire de l’équipe du lycée Descartes l’année dernière au TFJM, et je me suis intéressé à l’avancement des travaux de cette équipe tout au long de l’année. Quand on m’a proposé de faire partie de l’équipe cette année, j’ai sauté sur l’occasion : pouvoir chercher sur des problèmes ouverts, par moi-même, sur des sujets nouveaux, c’était exactement ce que je voulais faire. Alors, quand notre équipe est arrivée première au TFJM² (qui nous offre une qualification directe à l’ITYM), j’étais assez impatient de participer au tournoi international afin de se mesurer à d’autres grandes nations des mathématiques.

Que t’a apporté ton expérience au TFJM/ITYM sur le plan des maths, et plus généralement ?

Beaucoup de choses : j’ai eu le plaisir de rencontrer d’autres lycéens qui partageaient le même intérêt que moi pour les mathématiques. Mais aussi, j’ai pu rencontrer plusieurs mathématiciens de profession, avec qui j’ai pu discuter et en apprendre un peu plus sur ce métier. Également, j’ai pu découvrir un autre domaine des mathématiques, qui s’apparente à la recherche et qui est assez éloigné de ce qu’on fait en cours. J’ai ainsi acquis beaucoup de connaissances. Et puis, visiter un autre pays (la Roumanie) et discuter avec des étudiants qui viennent de toute l’Europe (et de Chine) était très enrichissant, et je me suis bien amusé (mon passage préféré était l’improvisation d’un numéro de danse avec l’équipe bulgare).

Un conseil pour les futurs participants ?

Ce tournoi nécessite beaucoup d’investissement. Cependant, il faut toujours garder une bonne ambiance dans l’équipe, afin de pouvoir toujours être au meilleur niveau : une équipe unie et qui s’entend bien ne sera que plus efficace.

As-tu d’autres passions ?

À part les mathématiques, je m’intéresse à l’astronomie (je suis abonné à une revue et je reste informé des dernière nouvelles sur les sites de la NASA et de l’ESA), et j’aime lire des livres (principalement de la science-fiction). Quand il fait suffisamment beau, il m’arrive de prendre un vélo et de faire de la photographie sur les bords de la Loire, près de Tours.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Après mes deux années de classe prépa, je vais essayer de rejoindre l’école normale supérieure (ce serait mon rêve), et ensuite, j’envisage de faire de la recherche dans le domaine mathématique.

| | | || ||| ||