Association pour l’animation mathématique

Accueil du site > Les maths et vous > Portraits de jeunes mathématiciennes et mathématiciens > Cyril Letrouit

Cyril Letrouit

Cyril, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis élève au lycée Jean-Baptiste Say (Paris) ; je sors de première S et j’entre en TS. J’ai remporté cette année les olympiades académiques de 1ère à Paris et le premier prix du classement national, ex-aequo avec Nathanaël Courant du lycée La Martinière Monplaisir de Lyon. J’ai aussi obtenu une médaille de bronze aux Olympiades Internationales de Mathématiques (OIM) en Argentine.

Quand as-tu commencé à t’intéresser aux mathématiques ?

J’ai toujours eu beaucoup de plaisir à faire des mathématiques. Au début, c’était au travers de jeux de logique à disposition à la maison et d’exercices proposés à l’école. Ensuite j’ai participé au Combi-Logique du salon « Culture et Jeux Mathématiques » de Paris et depuis des années je prends part au concours Kangourou.

Comment t’es-tu préparé aux olympiades académiques et internationales ?

C’est seulement en seconde que j’ai découvert l’existence de ces concours. Je me suis alors mis à lire des livres et des articles de mathématiques et, depuis deux ans, je vais régulièrement au club de mathématiques discrètes de Lyon animé par Bodo Lass et Theresia Eisenkölbl, à Lyon, ce qui m’a fait nettement progresser.

Je participe également à des stages de mathématiques organisés par Animath. A la Toussaint 2010, j’étais présent au stage junior de Cachan, puis je me suis qualifié dans la foulée pour celui de Grésillon de l’été 2011. Ces deux stages m’ont permis de découvrir de nouveaux concepts. J’ai aussi participé au stage « 0 en maths » organisé par l’association « Science Ouverte » à l’institut Henri Poincaré.

A ma rentrée en classe de Première, j’avais pour objectif de me qualifier pour les Olympiades internationales. Pour cela, j’ai suivi l’entraînement de l’Olympiade française de mathématiques (OFM), proposé à des élèves choisis en début d’année scolaire et susceptibles de faire partie de l’équipe de France l’été suivant.

Après avoir appris ma sélection aux OIM, j’ai revu les polycopiés du site Animath et refait les devoirs de l’année. Je me suis ensuite préparé aux deux tests de quatre heures et demie caractéristiques des OIM en m’exerçant avec les tests de sélection des pays mieux classés que la France. Cette préparation m’a permis d’obtenir une médaille de bronze. J’ai pris beaucoup de plaisir à participer à cette compétition en Argentine. J’ai partagé de bons moments avec les membres de l’équipe de France et de celles du monde entier. Je vais maintenant préparer la sélection pour les OIM de 2013 qui se dérouleront cette fois en Colombie. Je participerai, pour cela, en août, au stage de Montpellier organisé par Animath.

Et à part les maths ?

J’aime beaucoup la musique. Je joue de la clarinette depuis huit ans, et j’ai étudié le solfège pendant une dizaine d’années. Ma préférence va à la musique contemporaine, celle de Boulez, Dutilleux, Messiaen, Dusapin, Ligeti, Stockhausen et d’autres, mais j’aime aussi beaucoup la musique classique.

Depuis de nombreuses années, j’adore l’histoire, notamment celle du « monde contemporain ». J’ai eu la chance d’avoir d’excellents professeurs qui ont su m’accompagner dans ce domaine. J’aime aussi la littérature française et étrangère. Je lis beaucoup. La lecture me fournit de multiples références qui me sont utiles dans la vie de tous les jours.

Côté sport, le handball a longtemps été l’un de mes passe-temps favoris. Au collège j’ai fait partie pendant quatre ans d’une classe « section sportive de handball » avec horaires aménagés. J’ai eu la chance de participer ainsi à de nombreuses compétitions. Aujourd’hui, je pratique la natation et parfois le basket.

Il y a aussi les copains, la famille et, bien sûr … les blagues.

Et l’avenir ?

Tout reste flou pour moi. Si ce n’est que les classes préparatoires scientifiques semblent être le passage que j’emprunterai.

| | | || ||| ||