Association pour l’animation mathématique

Accueil du site > Les maths et vous > Portraits de jeunes mathématiciennes et mathématiciens > Portrait de Jonathan Dong, membre de l’équipe nationale 2011 aux (...)

Portrait de Jonathan Dong, membre de l’équipe nationale 2011 aux OIM

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jonathan et je suis élève en Terminale S au lycée Louis-le-Grand à Paris. Je m’intéresse beaucoup aux mathématiques et je fais partie cette année de l’équipe de France qui va aller à Amsterdam pour les OIM. 



Depuis quand t’intéresses-tu aux maths ?

C’est surtout depuis le lycée. Avant, les maths se limitaient à un domaine strictement scolaire. J’aimais bien cette matière et j’ai eu de bons profs pour m’apprendre les bases, mais je ne faisais pas grand-chose à côté, je ne connaissais absolument pas toutes les activités relatives aux mathématiques (stages, compétitions, conférences, …) qui sont proposées. Une fois entré au lycée Louis le Grand, j’ai participé en seconde au concours Kangourou et je suis arrivé 3ème ; on m’a alors proposé de faire le test de sélection pour le stage de Grésillon. C’est à ce moment que j’ai découvert les maths du type des « olympiades », je n’ai pas été pris pour le stage mais ce fut une première expérience.

L’année suivante, en Première, j’ai participé au test de sélection pour l’OFM que j’ai réussi et donc j’ai pu aller au stage de l’OFM de la Toussaint. N’ayant pas fait de préparation avant, je ne connaissais pas les théorèmes utilisés et souvent ne comprenais pas tout, mais ça m’a donné l’envie de m’entraîner à ce type de compétitions. Avec les envois qui ont suivi dans l’année et des livres, j’ai pu apprendre beaucoup de choses pour les tests. J’allais aussi régulièrement au club de maths d’Orsay où je retrouvais des amis rencontrés pendant les stages.
En Terminale, j’étais beaucoup mieux préparé pour ce genre d’exercices et j’ai pu me qualifier pour les OIM. Je suis allé pendant toute l’année au club de Lyon même si j’habite à Paris, et cela m’a été je pense très utile.


As-tu d’autres passions ?


A part les maths ?
 Au collège, j’étais dans une classe à horaires aménagés "musique". Je faisais donc beaucoup de violon, plusieurs heures par jour en fin d’année avec les examens qui ponctuent l’apprentissage dans un conservatoire. J’ai continué à pratiquer régulièrement de cet instrument en seconde, mais depuis je n’ai plus beaucoup de temps et même si cela reste quelque chose que j’aime je n’en fais que le week-end. 
En-dehors de ça je joue aussi beaucoup aux jeux vidéo. Un peu de programmation aussi, mais je passe beaucoup de temps sur l’ordi à jouer en ligne avec quelques amis du lycée.



Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Depuis toujours j’ai voulu être médecin. Je pensais donc faire des études de santé comme le fait ma grande-sœur, mais on m’a dit que ça aurait été dommage de ne pas continuer dans les mathématiques. Je vais donc rester l’année prochaine au lycée pour une prépa maths, et ensuite repartir vers des études de médecine grâce à une équivalence. Cela pourrait m’être utile puisque les sciences sont maintenant liées, les mathématiques sont très souvent utiles pour la recherche.

| | | || ||| ||